Le premier Maire 2.0

13 01 2008

 Professeur de médecine bloggueur, Philippe Juvin est également homme politique. Maire d’une ville des Hauts-de-Seine et Vice-Président du Conseil Général, c’est un pragmatique.  Il soigne le lien social avec ses concitoyens qui peuvent suivre en direct sa campagne et y prendre toute leur part grâce à l’utilisation de SEESMIC. En médecine, comme en politique, l’efficacité rime avec proximité.

Première en France : Philippe Juvin, 43 ans, maire de La Garenne-Colombes, et proche du Président Sarkozy, est le premier homme politique à utiliser les plateformes Seesmic et Twitter.

 Philippe Juvin a jusqu’ici exploré tous les outils de communication sur Internet.

Il est depuis une semaine, le premier homme politique à utiliser à la fois Twitter et Seesmic.

afa894eb069eb6413d4860b4f221f3fe.pngTrès en vogue dans la blogosphère et utilisé par les candidats à l’élection présidentielle américaine (notamment Barack Obama et Hillary Clinton), Twitter permet à son utilisateur de faire passer un message généralement bref à ses lecteurs sans pour autant garder la rigueur rédactionnelle habituelle. Le micro-blogging est au blog ce que les dépêches AFP sont au journalisme. Philippe Juvin a ainsi souhaité utiliser ce nouveau média, en complément de son blog (http://twitter.com/philippejuvin) et rendre compte de son activité quotidienne et de ses projets.

d7b7eaa8f831e3412868180930f18a97.pngEnfin par l’utilisation de Seesmic (« version vidéo de Twitter »), Philippe Juvin donne à la vidéo une place prépondérante dans sa campagne. En accord avec Loïc Le Meur, qui reprend ce matin cette première sur son blog, Philippe Juvin expérimente Seesmic, plateforme de dialogue par vidéo.

L’intérêt réside dans la mise à jour instantanée du blog de Philippe Juvin, de son Facebook et de son Twitter et permet ainsi aux internautes de le suivre quasiment en temps réel.

Suite aux premières vidéos échangées hier soir sur Seesmic, des rendez-vous sont déjà pris pour organiser des « café-politiques on line » avec « le premier Maire 2.0 », comme l’a qualifié un vidéo-bloggueur.