La starac’ : d’aventure en aventure

6 02 2008

Le 26 janvier 2008, Jenifer obtient pour la quatrième fois le trophée de l’Artiste féminine française lors des NRJ Music Awards à Cannes.

Première gagnante de la Staracademy, Jenifer Bartoli augurait un succès sans précédant pour une émission qui se voulait découvreur de nouveaux talents.

Jenifer, plébiscitée par le public,  (on peut se remémorer ses prestations de 2004 :

http://fr.youtube.com/watch?v=Rl-cA8ps_z4 )

 a su voir reconnaître son talent par les plus grands de la chanson.

Comment dès lors expliquer l’inadéquation entre le choix du public, pour les lauréats suivants que furent Magalie et Cyril, et le flop des ventes d’album qui s’élevèrent la première semaine après leur sortie, respectivement à 7 000 exemplaires, et 1 650 unités vendues?

Le récent dépassement en terme d’audience  des prime de la Starac 7 par M6, augure-t-il un essoufflement de l’émission?

Le problème se situe-t-il dans le casting préalable à l’émission? Ou avons-nous, lors des sélections par le public, un type de vote « communautaire »  qui ne correspond pas, par la suite, aux attentes d’un public plus large lors des sorties d’album?

D’aventure en aventure ….jamais nous n’avons pu oublier la personnalité  de …Jenifer Bartoli.

Qui, en revanche, se souvient du nom et de l’album des autres lauréats (Grégory à part) ?

On peut mettre en lumière un talent. On ne peut pas fabriquer de toute pièce une star.

timoz

ps : en clin d’oeil à la reconnaissance des jeunes talents, Jenifer et Marion Cotillard, en duo :

http://fr.youtube.com/watch?v=WeJc41wtnR8&feature=related

Publicités