Catch-up TV : premier bilan et nouveaux enjeux

8 10 2008

Catch-up TV : premier bilan et nouveaux enjeux

 

Ce service gratuit de télévision de rattrapage, qui avait pour objectif de moderniser la télé en s’adaptant aux nouveaux usages, a la côte chez Canal + et M6. D’une part car il permettrait à la chaîne cryptée de diminuer son taux de résiliation et d’autre part, pour M6, car la rentabilisation du service s’annonce plus tôt que prévu, 2009 au lieu de 2011. En effet, les annonceurs semblent s’être pris au jeu, la catch-up TV semblant être un bon lieu d’exposition sur Internet : 30 millions de vidéos visionnées et 1 million de visiteurs uniques par mois. Un Français sur deux aurait même d’ores et déjà regardé la télé en différé via ce service.

Pour les deux chaînes, la catch-up TV est vraiment voulue comme une télévision de complément et non de substitution pour ne pas porter préjudice aux revenus publicitaires de leur antenne. On vise également à ce que ce nouveau service viennent contrecarrer le piratage, notamment sur les séries américaines.

La catch-up TV semble gagner progressivement son pari de devenir un réel relais de croissance et de revenus pour les chaînes privées. On estime aujourd’hui que ce service représentera d’ici à 2012 une source de revenus de l’ordre de 100 millions d’euros par an (source : NPA Conseil). Pour atteindre un tel niveau, grâce au concours des annonceurs, il semble toutefois encore manqué un outil d’audience fiable et sophistiqué au on-line advertising.

 





Revue de Presse « Média » du 21 au 27 jan 08

26 01 2008

Cette semaine dans l’actualité « Média »:

posterasterixjeuxolympiques.jpg

et aussi en vrac :

  • Dailymotion candidat pour diffuser la ligue 1 de football en VOD

Pour plus de news :