La méthode de l’actor’s studio

23 03 2008

Tautologie à part, la méthode, est une méthode qui ne peut néanmoins être définie comme une méthode.

Pas plus de 60 ans et la quasi totalité des stars actuelles qui en proviennent : Marlon Brando, Nicole Kidman, Leonardo di Caprio…L’actor’s studio ne forme pas des mimes, mais permet à chacun, par un long travail en profondeur, d’exprimer toute sa singularité d’acteur. Créer l’émotion chez l’autre, parcequ’on la vit d’abord soi-même.

La méthode n’est ni un système, ni une méthode à proprement parler, car elle ne s’occupe pas des résultats à obtenir et de ce fait n’établit pas de règles pour ce que l’on doit faire. Ce n’est pas une direction, ni un style. On pourrait la comparer au placement de la voix. Elle a pour seul but de montrer à l’acteur le chemin à suivre. Comment il peut aller à la recherche de ce que lui seul peut trouver et qui, une fois trouvé, ne peut pas être répété une deuxième fois et doit être redécouvert.

« Tout art est la restitution, dans le calme, de sensations et de sentiments déjà éprouvés » (Lee Strasberg)

Strasberg soutient que « tout grand acteur travaille sur deux sphères », à savoir : le travail sur lui-même et  sur son rôle.

La formation à l’actors studio combine le travail sur le rôle , avec un accent mis sur la recherche et l’expérimentation personnelle de la vie du rôle, et du travail sur soi-même, ce qui renforce l’investissement personnel de l’acteur avec son implication à la mémoire, l’expérience, et ses vues sur le monde.

3 grandes étapes structurent ce travail en profondeur :

1/ La relaxation

2/ La concentration

Strasberg donnait la priorité à la volonté et à la discipline : « la volonté se tient à la racine de toute action sur scène »

a- l’objet, la mémoire sensorielle

b- la mémoire affective

c- l’émotion

3/ Le sens de la vérité et l’engagement

Easty caractérise ainsi la « méthode » :

« La grande différence dans notre métier se trouve bien entre « avoir l’air » et « devenir » son personnage » (On Method Acting)

En France, la « méthode » ne fut jamais réellement enseignée. En effet, l’Ecole française, dérivée d’une culture théâtrale dite « classique » reste opposée, dans son essence, à la « méthode ».

La source organique de l’inspiration, l’imagination créatrice se heurte à l’esprit cartésien, qui veut comprendre et reproduire, imiter, sans se soucier de l’essence même de la vie, de la réalité, des sensations, des émotions de l’acteur et du rôle.

L’association version française milite pour une reconnaissance et une diffusion de la méthode de l’actor’s studio sur le territoire national.  L’enseignant des ateliers, Joël Bui est l’un des rares français formé intégralement à la méthode, à New York.

Parmi les acteurs français formés à la méthode, citons Jean Reno, Juliette Binoche ou encore Fanny Ardan.

 tournesol

Publicités

Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :